« Je continuerai à avancer, même si je ne peux plus bouger »

Ayumi Hamasaki Studio

Il y a une règle d’or c’est que ce qui est sur la TeamAyu doit rester sur la TeamAyu, photos, vidéo ou messages, les fans japonais sont très à cheval sur leur avantages de membres.

Mais il arrive parfois, qu’une information ou un message soient bien trop importants pour ne pas être connus de tous, avec ou sans carte de membres, et aujourd’hui en fait parti.

Dans son dernier message sur son blog, Ayumi revient sur les problèmes de genoux dont elle a déjà évoqué l’existence : « A la fin de l’année dernière, ma rotule a lâché, après 6 ans de problème ». elle est alors opérée avec succès dès la fin du COUNTDOWN LIVE 2016-2017 et prend du temps pour se reposer et faire de la rééducation.  Elle confie  « je devrais arrêter de me produire sur scène comme je le fais aujourd’hui, mais ça n’est pas quelque chose que je suis prête à envisager »

Puis elle évoque « un deuxième coup dur » qui s’est passé juste avant le début de la tournée, il y a quelques semaines donc. Prise de nombreux étourdissements et vomissements lors des répétitions, elle fit de nouveaux tests auditifs : déjà sourde de l’oreille gauche, les médecins lui ont révélé que l’état de son oreille droite se dégradait rapidement : « Je n’ai pas de souvenir précis de mon retour à la maison après ça. Je me rappelle juste m’être demandé comment, en tant que chanteuse, je pourrais m’en sortir avec deux oreilles inutiles. A part ça, j’étais dans l’obscurité »

Soutenu par ses proches, elle a le soir de sa première date a Yokohama rassemblé ses forces et « retrouvé mon chemin pour redevenir Ayumi Hamasaki »

Elle termine par ses mots, surement l’essence de ce qu’est Ayumi: la force et l’espoir, pour elle, et pour tout ceux qui la suivent:

« La scène est l’endroit auquel j’appartient. C’est le seul endroit où j’existe vraiment. Je ne sais rien d’autre. C’est inutile de s’inquiéter de ce que vas nous arriver. Je continuerai à écouter, même si je n’entends plus. Je continuerai à avancer, même si je ne peux plus bouger. Je ne cherche ni compassion ni pitié. Je vais garder la tête haute et continuer droit devant jusqu’à mon dernier souffle.

La prochaine étape c’est Yoyogi, j’ai hâte de revoir vos sourires. »

 


 

There is a golden rule is that what is on the TeamAyu should stay on TeamAyu, photos, videos or messages, Japanese fans are be a stickler for their membership benefits.

But it sometimes happens that an information or a message is too important not to be known to all, with or without membership card, and today is the day.

In her last post on her blog, Ayumi comes back to the knee problems she mentioned : « At the end of last year, my kneecap finally gave out after 6 years of problems « . It is then operated successfully whenthe COUNTDOWN LIVE 2016-2017 was over and takes time to rest and do rehabilitation. She says  » I should probably stop performing on stage as I do, but that isn’t something I am prepared to contemplate. »

Then it evokes « a second blow » that happened just before the begenning of the tour, a few weeks ago. Taking a lot of dizziness and vomiting during the rehearsals, she re-tested her hearing: already deaf to the left ear, the doctors revealed that the state of her right ear was deteriorating rapidly: « I don’t have a clear memory of my journey home after that. I just remember wondering how I, as a singer, would cope with two useless ears. Other than that, I was in darkness. »

Supported by her loved ones, she had the evening of her first show in Yokohama gathered her strengths and «  found my way back to being Ayumi Hamasaki. »

She ends with those words, surely the essence of what Ayumi is: strength and hope for her and for all those who follow her:

« The stage is where I belong. It’s the only place I really, truly exist. I don’t know anything else. There’s no point in worrying about what lies ahead. I will keep listening, even if I can’t hear. I will keep moving, evening if I can’t move. I’m not looking for sympathy or pity. I will hold my head high and keep going forward until my last breath. Next is Yoyogi! I’m looking forward to seeing your smiles »