Interviews

Ayumi Hamasaki Interview Numero TOKYO septembre 2015

Numéro TOKYO (Septembre 2015)


« J’ai trébuché de nombreuses fois. Je me sentais déprimée mais je me relevais à chaque fois. Mais cette fois, seulement cette fois, je n’arrivais pas à me stabiliser. Je n’ai aucune excuse… » > Lire la suite

 

 

interview_popteen_taiwan_2002_banniere

Popteen Taïwan (Septembre 2002)


« Une mine d’info sur Ayumi par un jeux de questions/réponses dans l’édition Taïwanaise du magazine Popteen, sortie en septembre 2002!… » > Lire la suite

 

 

interview_timeasia_banniere2
Interview TIME Asia (Mars 2002)


« Au début, je me cherchais moi-même dans ma musique. Ma musique était pour moi. Je n’avais pas d’espace dans mon esprit pour être consciente de l’auditeur; j’écrivais pour me sauver moi-même. Je n’avais pas compris ce que c’était que d’écrire des chansons… » > Lire la suite

 

 

interview_cawaii2001_banniere2
Interview CAWAII! (Décembre 2001)


« Quand j’ai commencé à composer pour M et evolution, je m’attendais à ressentir un sentiment de joie pendant la composition mais à cause du stress de ne pas pouvoir finir les mélodies, pendant la production j’ai peu à peu perdu ce sentiment » > Lire la suite

 

 

interview_nikkei2001_banniere2
Nikkei Entertainment (Juin 2001)


« Honnêtement, maintenant je me sens dans le néant. J’avais un but, et jusqu’à présent mon regard était uniquement fixé sur les récompenses. Quand j’étais en train de me rapprocher de ce but, c’est comme si tout brillait et semblait détaché de la réalité… » >Lire la suite

 

Ayumi Hamasaki - The ichiban (2001-04) interview

The Ichiban (Avril 2001)


« Au début je n’en voulais pas, comment le dire…Je ne déteste pas la sortie d’un best-of en général. Je déteste ça parce que ça n’a aucun charme pour moi. » > Lire la suite

 

interview_a_song_for_xx_banniere2
A song for xx (1998)


« Le « A » dans « A song for XX » est le même A que dans Album et que dans « Ayu ». Et pour le « XX », l’auditeur peut mettre sa chose préférée, le nom de la personne qui lui est chère, un truc comme ça. Tout ce qui compte c’est que l’auditeur puisse s’imaginer quelque chose dedans… » > Lire la suite