Interview The Ichiban (2001)

Traduction basée sur la traduction anglaise de Tenshi no Hane de l’interview donnée par Ayumi au magazine The Ichiban en Avril 2001 pour la sortie de son premier best-of  « A BEST »

 

Ayumi Hamasaki - The ichiban (2001-04) interviewJe pense que les artistes capables de sortir un album de leurs plus grands succès sont vraiment chanceux

Pouvez vous nous dire ce qui vous a poussé à sortir cette compilation et ce que vous ressentez?

Hamasaki : Au début je n’en voulais pas, comment le dire… Je ne déteste pas la sortie d’un best-of en général. Je déteste ça parce que ça n’a aucun charme pour moi. Ce n’est pas comme si je composais une chansons géniale et que je pouvais la sortir quand je désirais la sortir. J’étais en fait dans une situation où je DEVAIS créer une chanson, à cause d’une mise en scène de produits dérivés ou commerciale, quelque chose comme ça. Et j’ai été capable de le faire parce que ce sont des raisons valables à mon avis.

Et ensuite…?

Les gens qui peuvent sortir un best-of sont des gens qui ont créé beaucoup de chansons et qui peuvent donc choisir les meilleures dans leur collection. A vrai dire, je pense que les artistes capables de sortir un album de leur plus grands succès sont vraiment chanceux. Et c’est précisément pour ça que je pense qu’un best-of est quelque chose de très important … Je pense que sortir ce genre d’album sans une bonne raison ou motivation est vulgaire (rire). Moi, Ayu, j’ai mis à l’épreuve Ayumi Hamasaki, l’artiste, très fortement. J’ai le sentiment que je ne devais pas y mettre fin de cette manière.

Comment avez vous réussi à accepter les choses?

Nous sommes maintenant dans un nouveau siècle, le 21ème siècle. Ça ne met pas une fin à la période de mes débuts mais plutôt … je suis née au 20ème siècle qui s’achève, comment dire, c’est un…

Un délimiteur ?

Voilà, je ne vais jamais revivre une chose pareil n’est ce pas ? C’est aussi ce que j’ai écris dans les paroles de « evolution ». C’est pourquoi je vais mettre un terme aux choses une bonne fois pour toute.
Et puis j’ai commencé à aimer des sons vraiment différents récemment, du coup je sens que c’est « OK » pour commencer quelque chose de nouveau. Je ne suis pas vraiment concentrée sur le fait que ce soit CREA qui écrive la chanson ou non. C’est pour ça que j’ai aussi ajouter « M » comme une chanson du 20ème siècle. Comme ça, j’ai réussi à en convaincre Hamasaki-san (rire)

Ça signifie que cet album est une « conclusion au 20ème siècle » hum? Mais quand je vous ai interviewé à la fin de l’année dernière, n’avez vous pas dit que vous n’étiez pas particulièrement consciente du 21ème siècle ?

J’en suis très très consciente (rire)

J’y ai pensé à propos de votre dernier signe « evolution », mais cet album est aussi très 21ème siècle.

Je pensais que je n’en serais pas consciente, mais il semble que je le suis. Dans un endroit qui m’est inconnu (rire)

Comment faites vous des choses comme choisir quelles chansons y inclure? Je ressens votre sens du détail dans la tracklist.

Ça contient mon « thème », quelque chose comme ça. Pour rendre cet album facile à acheter même pour les gens qui ne me connaissent pas très bien ou les gens qui n’ont jamais acheté un de mes CD. Et je pense qu’il y a aussi beaucoup de gens qui sont gênés d’acheter mes albums à cause de la peur d’être vu comme un mouton. Pour essayer d’empêcher ça, je réfléchissais au fait de faire quelque chose qui semblerait familier quand vous l’écouteriez … donc j’ai intentionnellement exclus mes toutes premières chansons. Je pense que « A song for xx » à elle seule est assez pour expliquer mes anciennes chansons.

Vous avez vraiment pensé à tout. Mais, comme vous le dites, je pense que la force d’un best-of réside dans sa facilité d’achat.

Je pouvais en faire un double album, par exemple. Mais ça demande du courage de l’acheter si vous ne vous vous intéressez pas du tout à quelqu’un, non? Les Beatles ont sorti une nouvelle compilation récemment. Comme c’est un seul disque, c’est facile à choisir même si vous ne les connaissez pas très bien. Mais si c’était un double album, vous imaginez que vous devez faire comme si vous étiez un connaisseur en achetant ça. J’ai aussi pensé à ce genre de chose…

Je vois. Pourquoi avez vous réenregistré les voix sur « As song for xx », « Trust » et « Depend on you »?

Parce qu’elle était dure à écouter en quelque sorte (rire) Mon approche vocale a changé depuis mes débuts. Quand j’ai enchaîné les chansons, j’ai ressenti qu’elle était difficile à écouter.

En tant que créatrice vous êtes vraiment focalisée sur les détails n’est ce pas? Mais je pense que les auditeurs ont peut être aussi leur propre attachement sentimental à ces chansons.

Ces chansons continuent d’exister dans leur version originale. Vous pouvez les écouter quand vous voulez n’est-ce pas? Mais les gens, qui ne sont pas fans et qui ne vont pas à mes concerts, n’ont pas d’autre moyen d’étendre ce que je suis actuellement, chanter mes vieilles chansons. Ça pourrait devenir une motivation pour les gens qui ne s’intéressaient pas à moi avant, d’écouter ces chansons. C’est pourquoi j’ai réenregistré mes plus vieilles chansons avec ma voix actuelle.

Bien que vous soyez très pointilleuse à propos de cet album, l’ordre des chansons est simplement leur ordre de sortie, de la première à la dernière chansons.

J’ai juste décidé que « A song for xx » serait la première chanson et « Who… » la dernière. Puis j’ai réfléchis à beaucoup d’ordres différents, mais ça ne fonctionnait pas. Donc je l’ai laissé comme ça à la fin.

Comment avez vous choisis le titre de l’album?

Je voulais juste un titre qui fasse dire à tout le monde « Ah, elle sort un best-of ». Désolée, l’explication n’est pas plus profonde (rire)

A Song for xx est le thème de ma vie

Puis-je vous poser une question à laquelle il est peut être un peu difficile de répondre? Quelle est la chanson la plus impressionnante?

A song for xx je pense. Sans elle j’ai le sentiment que je n’aurais raconté aucune autre histoire.

Quel genre de chanson est ce pour vous ?

Huuum. Je me le demande. C’est une question difficile.

Du point de vue d’une auditeur, je pense que c’est la chanson qui vous représente vous, Hamasaki-san.

C’est vrai. J’ai l’impression que c’est le thème de ma vie.

En juin/juillet vous débutez votre « 4 Dome Tour » n’est-ce pas ?

Je n’ai aucune idée concrète encore (rire) Mais, en considérant que je vais chanter dans de si grandes salles, je veux que ce soit visuel. Bien sur la musique est la chose la plus importante mais un « Dome tour » n’est pas quelque chose que je peux faire souvent, donc j’imagine faire ça extravaguant, quelque chose que je ne pourrais faire qu’une fois dans ma vie, quelque chose comme ça.

Par exemple?

Je veux créer un dôme dans le dôme. Alors que vous êtes dans un dôme, il y en a un autre, du genre « hein? Un autre dôme? ». Au début, le dôme s’ouvre et tadaaaa… hahaha (rire)

Hahaha ça pourrait être génial!! et maintenant, pour finir, quelques mots pour nos lecteurs.

Je pense que ceux qui me suivent depuis tout ce temps ne peuvent pas traiter la question d’un best-of à la légère et vont essayer d’aller plus en profondeur. Ça n’est probablement une mauvaise chose. Je le fais aussi avec un certain degré de détermination, donc attaquons nous à cet album ensemble avec la même détermination!

(Credit scan : ayu_everfree)